Progression des OMD au Mali

Population

La population totale des communes est estimée à 2,46 millions en 2009. Elle passerait à 3,00 millions en 2015 pour une superficie totale d’environ 613 343 km. La densité moyenne de population est estimée à 4 habitants au km en 2009 et atteindrait 5 habitants au km en 2015.

Densité

La population totale des communes est estimée à 2,46 millions en 2009. Elle passerait à 3,00 millions en 2015 pour une superficie totale d’environ 613 343 km. La densité moyenne de population est estimée à 4 habitants au km en 2009 et atteindrait 5 habitants au km en 2015.

Communes avec Forêt Naturelle(%)

OMD 2 : Utilisation durable des ressources naturelles et conservation des écosystèmes et de la biodiversité. Les ressources naturelles locales sont le terreau pour développer avantageusement les activités, qu’elles soient agricoles ou non. Les plaines et les bas-fonds, les cours d’eau et les lacs ou mares ainsi que les forêts sont à mettre à profit. On y observe que plus de 70% des villages disposent de plaines, près de 49% de bas-fonds et 65% de forêts naturelles. Près de 60% des villages disposent de lacs, mares ou étangs.

Communes avec plaine(%)

OMD 2 : Utilisation durable des ressources naturelles et conservation des écosystèmes et de la biodiversité. Les ressources naturelles locales sont le terreau pour développer avantageusement les activités, qu’elles soient agricoles ou non. Les plaines et les bas-fonds, les cours d’eau et les lacs ou mares ainsi que les forêts sont à mettre à profit. On y observe que plus de 70% des villages disposent de plaines, près de 49% de bas-fonds et 65% de forêts naturelles. Près de 60% des villages disposent de lacs, mares ou étangs.

Communes avec Cours d’eau (%)

OMD 2 : Utilisation durable des ressources naturelles et conservation des écosystèmes et de la biodiversité. Les ressources naturelles locales sont le terreau pour développer avantageusement les activités, qu’elles soient agricoles ou non. Les plaines et les bas-fonds, les cours d’eau et les lacs ou mares ainsi que les forêts sont à mettre à profit. On y observe que plus de 70% des villages disposent de plaines, près de 49% de bas-fonds et 65% de forêts naturelles. Près de 60% des villages disposent de lacs, mares ou étangs.

Communes avec bas fonds (%)

OMD 2 : Utilisation durable des ressources naturelles et conservation des écosystèmes et de la biodiversité. Les ressources naturelles locales sont le terreau pour développer avantageusement les activités, qu’elles soient agricoles ou non. Les plaines et les bas-fonds, les cours d’eau et les lacs ou mares ainsi que les forêts sont à mettre à profit. On y observe que plus de 70% des villages disposent de plaines, près de 49% de bas-fonds et 65% de forêts naturelles. Près de 60% des villages disposent de lacs, mares ou étangs.

Communes de +5km Ecole 1er cycle (%)

OMD 6 : Accroître l'accès à l'éducation pour toutes les filles et tous les garçons S'assurer que tous les enfants qui s'inscrivent à l'école restent et terminent le cycle complet de l'école primaire Améliorer la fourniture d'une éducation de qualité dans les écoles primaires (y compris le soutien des enseignants, la fréquentation scolaire quotidienne des élèves, l'âge d'entrée à l'école, le rendement, etc.)

Communes de +5km Ecole 2eme cycle (%)

OMD 6 : Accroître l'accès à l'éducation pour toutes les filles et tous les garçons S'assurer que tous les enfants qui s'inscrivent à l'école restent et terminent le cycle complet de l'école primaire Améliorer la fourniture d'une éducation de qualité dans les écoles primaires (y compris le soutien des enseignants, la fréquentation scolaire quotidienne des élèves, l'âge d'entrée à l'école, le rendement, etc.)

Pourcentage du Genre dans la Commune

OMD 5 : Accroître l'accès à l'éducation pour toutes les filles et tous les garçons S'assurer que tous les enfants qui s'inscrivent à l'école restent et terminent le cycle complet de l'école primaire Améliorer la fourniture d'une éducation de qualité dans les écoles primaires (y compris le soutien des enseignants, la fréquentation scolaire quotidienne des élèves, l'âge d'entrée à l'école, le rendement, etc.)

Pourcentage de TB Scolarisation

OMD 5 : Accroître l'accès à l'éducation pour toutes les filles et tous les garçons S'assurer que tous les enfants qui s'inscrivent à l'école restent et terminent le cycle complet de l'école primaire Améliorer la fourniture d'une éducation de qualité dans les écoles primaires (y compris le soutien des enseignants, la fréquentation scolaire quotidienne des élèves, l'âge d'entrée à l'école, le rendement, etc.)

Communes de +5km CSCOM (%)

OMD 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien -être de tous à tout âge. Au premier point de cette situation de référence, se trouve la question de l’offre de service de santé. Cette offre se matérialise pour l’essentiel par l’existence d’infrastructures sanitaires fonctionnelles. Parmi les 166 communes, 66 n’ont pas de CSCOM c'est-à-dire le niveau le plus bas de la pyramide sanitaire : 14 de ces communes ont moins de 5000 habitants, 19 ont entre 5000 et 10 000 habitants, les 33 communes restantes ont plus de 10 000 habitants c'est-à-dire une taille justifiant presque l’implantation d’un CSCOM.

Communes de +5km de Centre Sante

OMD 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien -être de tous à tout âge. Au premier point de cette situation de référence, se trouve la question de l’offre de service de santé. Cette offre se matérialise pour l’essentiel par l’existence d’infrastructures sanitaires fonctionnelles. Parmi les 166 communes, 66 n’ont pas de CSCOM c'est-à-dire le niveau le plus bas de la pyramide sanitaire : 14 de ces communes ont moins de 5000 habitants, 19 ont entre 5000 et 10 000 habitants, les 33 communes restantes ont plus de 10 000 habitants c'est-à-dire une taille justifiant presque l’implantation d’un CSCOM.

Communes sans eau (%)

OMD 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien -être de tous à tout âge. Au premier point de cette situation de référence, se trouve la question de l’offre de service de santé. Cette offre se matérialise pour l’essentiel par l’existence d’infrastructures sanitaires fonctionnelles. Parmi les 166 communes, 66 n’ont pas de CSCOM c'est-à-dire le niveau le plus bas de la pyramide sanitaire : 14 de ces communes ont moins de 5000 habitants, 19 ont entre 5000 et 10 000 habitants, les 33 communes restantes ont plus de 10 000 habitants c'est-à-dire une taille justifiant presque l’implantation d’un CSCOM.

Pourcentage Communes Sans Forage

OMD 5 : Garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable. En 2002, le taux d’accès à l’eau était de l’ordre de 57% de la population. Quatre ans plus tard et selon l’ELIM 2006, on estime que 70% de la population avaient accès à l’eau potable.

Pourcentage Communes Sans Assainissement

OMD 5 : Garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable. En 2002, le taux d’accès à l’eau était de l’ordre de 57% de la population. Quatre ans plus tard et selon l’ELIM 2006, on estime que 70% de la population avaient accès à l’eau potable.

Pourcentage Femmes au Conseil Municipal

OMD 5 : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles plus précisément, la représentation des femmes dans les fonctions électives et nominatives et de l’autonomisation des femmes.

Pourcentage Femmes du Conseil Village

OMD 5 : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles plus précisément, la représentation des femmes dans les fonctions électives et nominatives et de l’autonomisation des femmes.

Pourcentage Communes Sans Electricité

OMD 4 : Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable. En 2006, seulement 20% des ménages maliens ont accès à l’électricité. La proportion était de 7,8% en 2001 et 12,6% en 2003. La disparité est très grande entre milieu urbain et milieu rural : selon les données de l’ELIM 2006, 49% de ménages urbains avaient accès à l’électricité en 2006 contre 2,7% des ménages du milieu rural.

Pourcentage Communes Sans Access au System Solaire

OMD 4 : Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable. En 2006, seulement 20% des ménages maliens ont accès à l’électricité. La proportion était de 7,8% en 2001 et 12,6% en 2003. La disparité est très grande entre milieu urbain et milieu rural : selon les données de l’ELIM 2006, 49% de ménages urbains avaient accès à l’électricité en 2006 contre 2,7% des ménages du milieu rural.

Pourcentage des Communes Utilisant des Engrais

OMD 8 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable. Les statistiques portant sur la structure du secteur agricole sont déterminées (tous les 10 ans) par le RGA (Recensement Général de l’Agriculture) au niveau de signification correspondant au cercle (niveau infra régional).

Pourcentage des Communes qui Pratique la Pêche

OMD 8 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable. Les statistiques portant sur la structure du secteur agricole sont déterminées (tous les 10 ans) par le RGA (Recensement Général de l’Agriculture) au niveau de signification correspondant au cercle (niveau infra régional).

Pourcentage des Communes avec Magasin de Stockage

OMD 8 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable. Les statistiques portant sur la structure du secteur agricole sont déterminées (tous les 10 ans) par le RGA (Recensement Général de l’Agriculture) au niveau de signification correspondant au cercle (niveau infra régional).

Pourcentage des Communes avec Route Praticable

OMD 7 : Faciliter l’accès à une route praticable en toute saison à toutes les populations quel que soit leur lieu d’habitation. Situation de référence l’axe équipement dans les 166 communes Cet axe est pris en compte sous l’angle des infrastructures routières et de celui des communications. L’enclavement est une des raisons qui concourent à la faiblesse des économies des communes de l’i166. Il s’agit de zones peu peuplées. La densité de population atteint rarement 100 habitants au km.

Pourcentage des Communes avec Couverture Tel

OMD 7 : Faciliter l’accès à une route praticable en toute saison à toutes les populations quel que soit leur lieu d’habitation. Situation de référence l’axe équipement dans les 166 communes Cet axe est pris en compte sous l’angle des infrastructures routières et de celui des communications. L’enclavement est une des raisons qui concourent à la faiblesse des économies des communes de l’i166. Il s’agit de zones peu peuplées. La densité de population atteint rarement 100 habitants au km.

Superficie en submersion contrôlée (ha)

OMD 1 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable. Les communes de l’initiative disposent de plus de 76 000 ha de superficies aménagées, dont 25% en maîtrise totale. Les communes de l’initiative de Kayes, Ségou et Kidal sont peu dotées en superficies aménagées. En revanche, celles de Tombouctou et Gao et, dans une moindre mesure, celles de Koulikoro et Mopti sont assez bien dotées.

Superficie des PIV (ha)

OMD 1 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable. Les communes de l’initiative disposent de plus de 76 000 ha de superficies aménagées, dont 25% en maîtrise totale. Les communes de l’initiative de Kayes, Ségou et Kidal sont peu dotées en superficies aménagées. En revanche, celles de Tombouctou et Gao et, dans une moindre mesure, celles de Koulikoro et Mopti sont assez bien dotées.